L'atelier iGuillaume est dirigé par Isabelle Guillaume, titulaire d'un master à finalité didactique en conservation et restauration de peintures. Spécialisé dans le traitement de textiles peints ou brodés asiatiques, il se tient de plus à votre disposition pour tout traitement d’œuvres peintes sur toile, bois ou textile.

Prestations

Déontologie, patience.

Prise en charge de tout type d’œuvres peintes : peintures sur support toile ou sur bois, sculptures en bois polychrome, textiles peints ou brodés, de toutes les époques : classique, moderne ou contemporaine, de tout format et de toute provenance : de la peinture flamande aux thangkas tibétains.

Tout traitement est effectué au cas par cas en se basant sur des règles déontologiques strictes et en respectant l'intégrité de l’œuvre et de sa matière originale.

 Les règles de bases de la profession :

  • utilisation de matériaux stables lors des interventions
  • réversibilité des matériaux utilisés
  • accent mis sur la lisibilité de l’œuvre
  • intervention minimale prônée

 

Conserver-restaurer

Non-interventionnisme, réversibilité.

« Il ne faut pas se lasser de le répéter, les réparations, si elles ne sont pas conduites avec intelligence, laissent sur nos édifices des traces plus ineffaçables que celles que le temps ou le vandalisme peuvent leur imprimer. »

Prosper Mérimée

 

Restaurer une œuvre d’art n’est en effet pas un acte à prendre à la légère; cela nécessite un savoir-faire spécifique, un respect de la déontologie et une solide connaissance artistique et scientifique.

Préventive, la conservation travaillera plutôt sur l’environnement de l’œuvre. Curative, elle se concentrera sur l’œuvre afin d’en stopper la dégradation.

La conservation vise donc avant tout à préserver et sauvegarder l’intégrité matérielle de l’œuvre alors que la restauration se penche davantage sur sa lecture et sa présentation.

« La restauration constitue le moment méthodologique de la reconnaissance de l’œuvre d’art dans sa consistance physique et sa double polarité esthétique et historique en vue de sa transmission au futur. »

Cesare Brandi dans Théorie de la restauration, 1963.

 

Chaque œuvre d’art porte en elle un bagage historique et esthétique qu’il est impératif de préserver fidèlement.

Ce sont autant de « porteurs de messages », de patrimoines à transmettre aux générations futures dans les meilleures conditions possibles.

Exemples de traitements réalisés

Peinture à l'huile sur toile attribuée à Jacob van Hal. Détail avant traitement.

Sainte Anne, statue en bois peint et doré . Détail avant traitement.

Peinture à l'huile sur bois attribuée à Martin de Vos. Détail avant traitement.

Thangka de Dorje Pamo. Tempera sur toile de coton. Avant traitement.

Peinture sur soie : Scène mongole. Détail avant traitement.

Huile sur toile de M. La Fayette : Militaire au sol. Avant la restauration.

Conservation de peintures murales du Mangyu Lhakhang au Ladakh.

En cliquant sur les photographies ci-dessus vous pourrez avoir un aperçu de la diversité et de la qualité des traitements effectués à l'atelier.

D'autres exemples de traitements de conservation et de restauration sont visibles sur la page facebook de l'atelier.